Ça vous surprendra peut-être mais bien que nous mangeons régulièrement asiatique, nous n’avons découvert la cuisine coréenne que récemment, lors de notre visite de Vancouver. Nous avons donc voulu renouveler l’expérience et avons mis le cap sur l’un des rares restaurants coréens de la capitale, Maru. Expérience réussie !

Maru, la finesse de la cuisine coréenne

Le restaurant Maru est détenteur d’un BIB gourmand, renouvelé pour 2018. On y trouve les classiques de la cuisine coréenne, comme les fameux bibimbap (du riz, des légumes et de la viande servis dans un bol en pierre brûlant, ce qui a pour caractéristique de rendre le riz croquant) ou le BBQ coréen réalisé à table et accompagné de multiples petits bols de légumes ou de kimchi, le chou fermenté épicé.

Pour cette première visite, nous avons commencé par les gunmandu, la version coréenne des gyozas (8€), véritablement succulents, ainsi que le yukhwe, le tartare de bœuf à la poire nashi et au sésame (16€), d’une finesse incroyable.

Pour la suite, impossible de faire l’impasse sur le bibimbap (16€), tout simplement délicieux (on apprécie que la sauce relevée soit servie à part pour que chacun y trouve son compte), ainsi que la grillade de poulet épicé, un plat plus classique mais parfaitement relevé (palais sensibles s’abstenir tout de même).

Pour terminer, nous avons opté pour une glace au sésame et une glace au thé vert, une touche finale idéale pour éteindre le feu des plats et terminer de manière légère cet excellent repas.

Au niveau du service, rien à redire: souriant, efficace, et un sommelier au top qui n’hésite pas à sortir des sentiers battus en proposant des vins naturels absolument exceptionnels, comme ce beaujolais villages 2009 tout simplement incroyable …

Le cadre se veut épuré tout en conservant un aspect chaleureux avec le bois et l’éclairage en 2 teintes. Et enfin, l’addition: on ne va pas vous mentir, c’est cher pour un asiatique, mais la qualité est au rendez-vous. L’option lunch est très intéressante pour ceux qui veulent s’initier sans se ruiner (16€ !).

Au final, Maru est une très bonne adresse d’où l’on ressort le sourire aux lèvres et qui vient allégrement s’ajouter à notre carnet d’adresses coups de cœur. Dépaysement garanti !

 

 

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here