Notre prochaine étape en Ontario se déroule à Niagara, ville réputée pour ses fameuses chutes, classées parmi les plus impressionnantes en Amérique du Nord. Pour notre part, c’est surtout la présence de Niagara-on-the-Lake et de ses vignobles qui nous ont attiré à la frontière du pays. Alors, que valent les vins de Niagara ? Suivez le guide.

Niagara, le mini Las Vegas

grande roue de niagara

 

La première chose qui frappe lorsque l’on arrive à Niagara, c’est le côté américain ultra dominant qu’il y règne. Panneaux lumineux monstrueux, restaurants tapageurs de style « all you can eat » (buffet à volonté), gros buildings qui polluent le paysage, présence d’un casino … pour un peu, on se croirait aux USA, qui ne sont d’ailleurs qu’à quelques kilomètres de là. On remarque également que les conducteurs ont l’air bien plus nerveux au volant, klaxonnant à tout va pour un oui ou pour un non …

Les chutes du Niagara

P1020031-Pano

Les chutes du Niagara sont réparties sur le territoire canadien et américain. A la manière d’Iguazu, il est donc possible de visiter chaque côté en passant la frontière. Toujours comme son homologue d’Amérique du Sud, le site est plus intéressant d’un côté que de l’autre ; autant Iguazu est plus intéressant du côté argentin, que Niagara l’est du côté canadien.

Si le site fait pâle figure par rapport au site argentin, il reste intéressant à voir, d’autant qu’il est gratuit (sauf si vous décidez de prendre le bateau qui se rend au pied des chutes). Avec du soleil, on est presque garanti d’apercevoir des arcs-en-ciel au-dessus des chutes, et avec des conditions favorables, on peut même apercevoir des doubles arc-en-ciel complets tels que nous avons eu la chance d’observer.

Style américain tapageur oblige, le site est illuminé de mille feux le soir, et les chutes changent de couleur tout au long de la soirée. Un côté artificiel relativement dérangeant, mais qui plaira certainement aux enfants, d’autant plus qu’un feu d’artifice est tiré chaque soir à 22h sur le site. Le feu d’artifice vaut vraiment la peine.

 

Où manger à Niagara ?

Pour trouver du sain ici, vous pouvez vous brosser : à part du gras, du gros et du velu, on ne trouve rien, même pas un magasin de fruits et légumes à se mettre sous la dent (il faut se déplacer vers l’extérieur de la ville pour trouver le premier magasin normal). Malgré tout, il est possible de trouver des trucs corrects, et même carrément bons.

Works burger

works burger
n’hésitez pas à substituer vos frites par les frites de patate douce et les onions rings !

Si vous voulez vous taper un burger ici, c’est l’adresse immanquable. Avec une cinquantaine de burgers différents (oui, vous avez bien lu !), il y en a pour tous les goûts, même pour les vegans. Belle petite sélection de bières artisanales, onions rings à tomber par terre, et monstrueux burgers vraiment délicieux, les meilleurs que l’on ait mangés depuis bien longtemps. Un poil cher, mais justifié. Incontournable !

Napoli

P1020056

On continue dans la finesse avec une pizzeria (je vous avais prévenu). L’endroit porte bien son nom, on retrouve ici la véritable pizza napolitaine, véritablement succulente. Service attentionné, très belle carte de vin à prix raisonnable : excellent rapport qualité/prix. L’adresse a le mérite de ne pas avoir une devanture visible depuis l’espace.

 

 

Les vins de Niagara

P1020085

Comme je vous l’indiquais dans mes précédents articles (Destination Canada et Les vins du Québec), l’Ontario fait partie des 3 grosses régions productrices de vin du pays. Par volonté de se débarrasser de la mauvaise réputation que traînent encore à l’heure actuelle les vins du Niagara, les producteurs se sont inspirées du cahier des charges de l’INAO (l’institut qui établit les règles de production de vin en France) pour établir la charte de leur appellation VQA. A l’aide de règles strictes et de contrôles fréquents, la qualité des vins a constamment évoluée, jusqu’à atteindre le niveau qu’on lui connaît aujourd’hui.

Niagara-on-the-Lake

P1020097

La petite ville de Niagara-on-the-Lake, située à environ 20 min de voiture de Niagara, est un véritable havre de paix situé aux abords du lac Ontario. Depuis l’explosion des vins de la région, les habitations sont devenues hors de prix, et ça se comprend : c’est une ville vraiment agréable, avec un charme campagnard indéniable. Si vous avez l’occasion (et les moyens), cherchez un logement ici plutôt qu’à Niagara.

 

Niagara Vintage Wine Tours

Afin de profiter un maximum de la visite, nous avons décidé de passer par un tour organisé. Notre choix s’est porté sur Niagara Vintage Wine Tours, qui propose le pickup, un guide œnologue, 4 visites et un lunch 3 services pour 140$. Ça parait excessif, mais au final, vu la qualité des vins goûtés (tous les vignobles que nous avons visité étaient certifiés VQA), la qualité du lunch, les nombreuses informations glanées et notre excellent guide Kevin qui n’a pas hésité à se plier en 4 pour nous faire passer une excellente journée, ça les valait largement. Nous avons vraiment passé une journée magnifique, et je ne saurai donc que vous les recommander, d’autant qu’ils effectuent les visites en petit groupe (nous étions 4), et non pas avec des autocars de 40 personnes comme c’est souvent le cas. Au top !

 

Hinterbrook

P1020086

Notre première visite a lieu au domaine Hinterbrook, petit producteur encore assez méconnu dans la région. Après une visite des vignobles et les explications sur la façon spécifique de produire le vin dans cette région, nous avons pu déguster la gamme entière de leurs produits : blancs, rosés, rouges et vins de glace. Encore une fois, nous sommes agréablement surpris par la qualité des vins dégustés : des vins fins, équilibrés et authentiques qui n’ont rien à envier aux vins que l’on retrouve chez nous. Superbe.

Reif Estate

P1020090

Le deuxième domaine que nous avons visité, Reif Estate, est un domaine de taille moyenne présent depuis un bon moment. Les vins sont de très bonne facture, avec encore une fois cette rondeur très plaisante en bouche. Très belle dégustation.

 

Big Head

P1020091

Big Head propose une dégustation à la carte parmi les différents vins qu’ils produisent. Outre les cépages classiques européens, il y avait également du savagnin, le cépage phare du Juras utilisé par le vin jaune, vinifié classiquement et d’excellente facture. Encore une fois, une très belle dégustation ; décidément, la qualité est au rendez-vous !

 

Lunch : The Charles Inn

P1020094

Pour la pause midi, nous avons eu droit à un excellent menu 3 services au Charles Inn, restaurant situé dans la ville de Niagara-on-the-lake. Mention spéciale pour la volaille et la sheperd pie revisité, des plats sans prétention cuisinés à la perfection.

 

Pillitteri

P1020105

Ce producteur d’origine italienne a rencontré un succès grandissant et produit des vins de glace à partir de cépages moins conventionnels, surtout en vin de glace rouge, que nous n’avions encore pas eu l’occasion de goûter jusqu’ici. Encore une fois, une superbe qualité de vin, absolument irréprochable. On comprend assez aisément qu’ils remportent régulièrement des concours mondiaux. A noter que c’est une des rares maisons à respecter le terme « reserve » (réserve) ; ils ne donnent cette appellation qu’à leurs vins millésimés, et non pas chaque année comme pas mal d’autres le font. Le merlot réserve 2013 que nous avons goûté était d’ailleurs tout simplement sublime, digne d’un grand cru Saint-Emilion.

 

Between the lines

La dernière visite a lieu chez 2 jeunes producteurs allemands qui se sont lancé en 2010 et qui rencontrent depuis un succès grandissant. C’est la seule maison que nous n’avons pas aimé. La dégustation commence par du mousseux … en canette, une monstruosité créée pour le besoin des millénaires apparemment très friands de ce genre de merde. Au secours … Les vins, quant à eux, ont tous ce côté putasse que l’on retrouve généralement dans les vins californiens. Chacun ses goûts, personnellement, j’ai horreur de ça. Les vins de glace sont, par contre, très corrects. Comme quoi …

En résumé

Les +

  • Les vins d’une qualité exemplaire
  • Le tour organisé Niagara Vintage Wine Tour
  • Le charme de la petite ville de Niagara-on-the-Lake
  • Le spectacle des arcs-en-ciel au-dessus des chutes
  • Le feu d’artifice
  • L’endroit est globalement calme …

Les –

  • … pour peu qu’on évite de traîner dans le cœur touristique
  • Le côté mercantile et tapageur
  • L’offre culinaire très limitée
  • Végéquoi ?

 

En conclusion, avis très positif : autant Niagara et ses chutes ne nous ont pas laissé un souvenir impérissable, que la petite ville de Niagara-on-the-Lake et ses vins nous ont complètement bluffés. Pour les amateurs de vin et les œnologues en herbe, ou ceux qui n’auraient pas encore eu l’occasion de voir des chutes plus impressionnantes (Iguazu, Victoria …), c’est une étape incontournable ; pour les autres, c’est largement dispensable.

 

 

Rendez-vous à Toronto pour la suite et fin de nos aventures en Ontario !

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here