Il y a quelques semaines, nous avons eu la chance d’être invités dans le Beaujolais pour un blogtrip autour de la gastronomie et du vin. Le moins que l’on puisse dire, c’est que nous en avons pris plein les papilles ! Voici donc notre retour sur cette superbe région gourmande.

Le Beaujolais, terre des gourmets

Carte de la région du Beaujolais (source: Destination Beuajolais)

 

Lyon est une ville arrosée par trois grands fleuves: le Rhône, la Saône et le Beaujolais.
– Léon Daudet

Le Beaujolais est une région géographique française située au nord de Lyon, dans le département du Rhône. Elle est divisée en 3 trois sous-région:

  • Le vignoble du Beaujolais, dont je vous parle en long et en large dans cet article: Mon Beaujolais, roi du gamay ;
  • Le Beaujolais vert, qui abrite les plus beaux sites naturels du territoire;
  • Le Beaujolais Pierres Dorées, où l’on retrouve les plus beaux villages.

Si la viticulture occupe une place primordiale dans la culture régionale, la gastronomie est elle aussi bien ancrée, faisant du Beaujolais une région idéale pour les gourmets, qu’ils soient fins … ou pas !

Que faire dans le Beaujolais?

Le Beaujolais regorge de choses à voir et à faire. Les amateurs de gastronomie seront à leur comble avec les nombreuses activités autour du vin, tandis que les nombreux petits villages raviront promeneurs et photographes. Voici quelques suggestions.

 

S’initier à la dégustation au domaine Paire

Beaujolais - 045

Impossible de venir dans le Beaujolais et de ne pas goûter au vin ! Si la dégustation demeure un mystère pour vous, pas de panique: Jean-Jacques se fera un plaisir de vous initier à cet art ancestral en dégustant les vins du domaine Paire de manière ludique. La dégustation fait suite à la visite des vignes bio du domaine, ainsi que la visite du musée des instruments de la vigne. Incontournable, autant pour les néophytes que les amateurs confirmés.

Suivre un cours de cuisine interactif chez Table, éTable & Tablier

Beaujolais - 060

Contrairement à la plupart des cours de cuisine, chez Table, éTable & Tablier, le mot d’ordre est liberté. Tout commence au marché, où l’on retrouve le chef Stéphane avec qui on élabore un menu en fonction des envies et des produits disponibles. On se rend ensuite à l’atelier, où l’on cuisine et déguste tous ensemble le menu improvisé – pour notre part, nous sommes partis sur une côte de veau aux girolles accompagnée de crêpes vonnasiennes au potiron, un véritable régal !

Le repas se poursuit avec une visite en combi VW chez les producteurs locaux afin de parachever la découverte du terroir. Un concept franchement génial, en grande partie grâce à Stéphane qui met les gens à l’aise et qui transmet sa passion avec aisance. Si vous avez l’occasion, foncez 🙂

 

Goûter des huiles hors du commun à l’huilerie beaujolaise

Beaujolais - 055

Les huileries artisanales ne sont pas légion, alors quand on en trouve une qui fait en plus des huiles originales, impossible de résister ! Choyée par les chefs de la région (et même de France), l’Huilerie Beaujolaise propose une gamme hors du commun d’huiles et de vinaigres artisanaux de qualité: amande, argan, cacahuète, navette, noix de pécan, œillette … incontournable pour tous les gastronomes !

 

Admirer le paysage du Beaujolais depuis le Mont Brouilly

Beaujolais - 026

Le mont Brouilly, du haut de ses 484 mètres, offre l’une des plus belles vues sur les vignobles du Beaujolais. Plus que par son altitude, il est surtout réputé pour les appellations Brouilly et côte-de-Brouilly, d’excellents crus que nous avons eu la chance de déguster (voir ici).

 

Découvrir l’histoire de la pissotière la plus célèbre de France de Clochemerle

Beaujolais - 024

Je veux faire construire un urinoir, Tafardel. […] Enfin, dit-il, une pissotière !

– Gabriel Chevallier – Clochemerle (1934)

Clochemerle est un roman écrit par Gabriel Chevallier, célèbre écrivain français qui connut le succès avec ce roman satirique qui tire son nom du village imaginaire de Clochemerle-en-Beaujolais, inspiré par la commune de Vaux-en-Beaujolais. Le livre raconte l’histoire de ce petit village qui est mis sens dessus dessous suite à la décision du maire d’installer une pissotière à l’entrée d’une impasse juste à côté de l’église. On peut aujourd’hui la retrouver sur la place de Vaux-en-Beaujolais, ainsi qu’un petit théâtre de marionnettes qui résume l’histoire. Gabriel Chevallier est également l’auteur de La Peur (1930), livre largement autobiographique qui dépeint l’horreur subie par les soldats durant la guerre 14-18. Pour les amateurs de culture, c’est par ici que ça se passe.

 

 

Admirer la beauté des villages en pierres dorées

Beaujolais - 067

Surnommée « la petite Toscane Beaujolaise », la région du Beaujolais des Pierres Dorées regroupe une quarantaine de villages construits avec des pierres ocre jaunes qui ont la particularité de changer avec les rayons du soleil. Par mauvais temps, c’est charmant, par grand soleil, c’est superbe. Un must !

 

Où manger dans le Beaujolais?

Avec la gastronomie inscrite dans l’ADN local, ce ne sont pas les adresses qui manquent ! Entre brasseries, bouchons, étoilés ou petites adresses, les gourmands auront l’embarras du choix. Voici celles que nous avons pu tester.

L’épicerie (Villefranche-sur-Saône)

Beaujolais - 018

Ce bouchon – brasserie typique lyonnaise – situé à Villefranche-sur-Saône propose les grands classiques de la gastronomie lyonnaise accompagné par les crus locaux. Lunch copieux et délicieux, et bons petits vins: idéal pour se mettre dans le bain.

 

Le buffet de la gare (Belleville)

Beaujolais - 037

Le Buffet de la Gare à Belleville sur Saône, c’est typiquement le genre de petite adresse qu’on adore. On y trouve une sélection de crus du Beaujolais à faire pâlir les cavistes de la région (c’est bien simple: ils sont tous présents !) et des plats typiques de brasserie faits avec amour, comme ces délicieux ris de veau aux girolles accompagnés par un château Thivin à se damner. Incontournable !

 

La table du donjon – Oingt

Beaujolais - 048

Avis aux épicuriens: la table du donjon à Oingt propose un menu 4 services pour 29€, un truc complètement incroyable lorsque l’on voit la qualité atteinte ! Mention spéciale pour les profiteroles de caille, un plat aussi original que délicieux, ainsi que le champagne gourmand, une farandole de desserts accompagnée d’un verre de champagne absolument scandaleuse de gourmandise. La terrasse offre une vue magnifique sur la région.

 

Où dormir dans le Beaujolais?

Beaujolais - 030

Le Beaujolais regorge de chambres d’hôtes, le moyen idéal pour échanger avec les locaux. Pour notre part, nous avons séjourné au Domaine du Mont Verrier, une magnifique demeure située au cœur des vignes. L’accueil est chaleureux, les chambres sont charmantes – la vue sur le vignoble embrumé le matin est extraordinaire ! – et la cuisine est généreuse et pleine de saveurs. Comme à la maison !

 

Résumé

Les +

  • La gastronomie
  • Le vin !
  • Les gens chaleureux
  • Les paysages bucoliques
  • L’accessibilité
  • Le riche patrimoine historique
  • Les nombreux châteaux méconnus
  • L’impression d’avoir découvert un joyau encore passé inaperçu auprès du grand public

Les –

  • … … … ha oui : difficile de s’y retrouver en voiture parmi les vignes qui se ressemblent toutes !

En conclusion, nous avons adoré ce séjour dans le Beaujolais, à un tel point qu’on imagine sans peine venir s’installer ici pour y vivre. Les gens, la bouffe, le vin, les paysages … tout est réuni pour se sentir à la maison et avoir du mal à en repartir. Grandiose !

 

 

PS: en bonus, nous avons eu droit à une visite express de Lyon le matin de notre arrivée, que vous pouvez retrouver au début de la galerie photo. Nous ne manquerons pas de vous expliquer tout ça lors d’un futur passage dans la capitale de la gastronomie française 🙂

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here