Lors de notre séjour à Québec, nous sommes partis explorer visiter l’île d’Orléans à vélo. L’île située en face de la ville de Québec se prête particulièrement au cyclisme, et les différents circuits sont très agréables à parcourir, ponctué par des arrêts dans les différents vignobles qui s’y trouvent. C’est parti pour un tour !

Visiter l’île d’Orléans à vélo: informations pratiques

Visiter l'île d'Orléans à vélo : carte des circuits
carte de l’île d’Orléans avec les itinéraires cyclistes et les différents artisans

L’île se situe à une vingtaine de minutes  de Québec en voiture. Classée comme site historique national du Canada depuis 1990, elle est le lieu privilégié de détente des habitants de la ville en raison du calme qu’il y règne durant le WE. On y trouve de nombreux artisans, qu’ils soient vignerons, chocolatiers, fromagers ou encore brasseurs.

C’est un lieu facilement praticable à vélo car il n’y a pour ainsi dire pas de dénivelé. On peut donc en faire le tour en suivant un des 4 circuits existants (les durées indiquées sont dans l’ordre débutant / intermédiaire / avancé).

Le circuit Beaulieu

Ce circuit est le plus court, mais reste toutefois intéressant car il offre de belles vues panoramiques sur la ville de Québec et dispose de pas mal de boutiques artisanales et de vignobles.

Longueur: 20km
Durée: 2h / 1h / 30 min

Le circuit Jacques-Cartier

Ce circuit intermédiaire est celui qui demande le plus d’efforts, car c’est ici que tous les dénivelés de l’île sont rassemblés (et le vent de face …). Toutefois, il passe par le vignoble du Mitan qui vaut le détour rien qu’à lui tout seul (voir plus bas), il passe par les plus belles zones résidentielles de l’île et enfin, une fois au bout de l’île, le trafic devient inexistant. Ma partie préférée.

Longueur: 32,9km
Durée: 3h30 / 1h30 /1h

Le circuit des Clochers

Ce circuit est probablement le moins intéressant, car concentré sur les axes fréquentés par les voitures (et les camions !) et les artisans peu nombreux ne sont pas spécialement très intéressants.

Longueur: 38,9km
Durée: 4h /2h / 1h

Le circuit Félix-Leclerc

Le circuit sans compromis qui fait tout le tour de l’île. Si vous vous en sentez capables, foncez, c’est celui qui vous fera le plus voyager.

Longueur: 67km
Durée: 7h / 3h30 / 2h30

Est-ce difficile de visiter l’île d’Orléans à vélo?

Pour information, Ingrid, qui ne fait jamais de vélo, a réussi à faire le circuit des Clochers sans trop de difficultés, c’est donc tout à fait réalisable si l’on prend son temps. Pour le grand circuit, ce n’est pas plus difficile, mais il faut tout de même avoir l’habitude de pédaler pour y arriver (surtout si, comme moi, vous vous prenez le vent de face pendant 20km). Toutefois, le jeu en vaut la chandelle.

Une dernière recommandation : optez pour le WE pour faire la randonnée cycliste, si possible. Le trafic en semaine rend la route dangereuse à certains endroits ; malgré la présence d’un bas-côté cyclable, il semble que les québécois ne savent pas trop quoi faire lorsqu’ils rencontrent des cyclistes, n’hésitant pas à vous dépasser en plein virage et à se rabattre lorsqu’une voiture arrive en face. Vous voilà prévenus !

 

Les vignobles de l’île d’Orléans

P1010633

L’île fut baptisée autrefois Île de Bascuz (tirée de Bacchus) par l’explorateur français Jacques Cartier en raison des vignes que l’on y trouve en abondance. Si son nom a depuis changé, les vignes y sont toujours bien présentes, et on peut y trouver des vins d’excellente qualité. Voici les vignobles que nous avons visités.

 

Vignoble du Mitan

Ce vignoble est assurément notre coup de cœur parmi les vins du Québec. Il dispose d’une gamme d’une dizaine de vins, composée de vins blancs secs, liquoreux, vins de glace et vins rouges fruités. Il est possible de tous les déguster pour la modique somme de 5$, plus 2$ pour le vin de glace (taxes comprises). Si les 2 rouges ne nous ont pas emballés, les autres valent tous le détour, sans exception. De plus, ils sont tous à des prix abordables (excepté le vin de glace, mais ça, c’est normal). Un must si vous êtes dans le coin !

Domaine de la source à Marguerite

Initialement une cidrerie, le domaine fait également des vins. Après la dégustation précédente et les kilomètres à vélo parcourus, nous nous sommes cantonnés aux différents cidres, tous d’excellente facture. Dégustation gratuite, et coup de cœur sur le cidre classique, un excellent rapport qualité prix (n’oubliez pas qu’il ne s’agit pas d’un cidre normand ou breton, mais plutôt d’un vin de pomme).

Isle de Bacchus

Il est possible de goûter à 5 vins du domaine pour 5$, y compris le vin de glace. Ils sont tous d’excellente facture, que ce soit les blancs, le rosé ou les rouges. Bonus pour le propriétaire et son accent québécois ultra prononcé, tellement sympathique qu’on a envie de lui acheter toute sa gamme.

Sainte-Pétronille

Malheureusement, lorsque nous sommes arrivés au domaine après avoir fait le tour de l’île, il était déjà fermé (il a fermé à 17h au lieu des 18h annoncées). C’est le plus visité de l’île, et il est assez réputé. La vue sur les vignobles et le fleuve est superbe.

 

Où manger sur l’île d’Orléans ?

Autant le dire tout de suite, il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent. L’idéal est d’emporter son pique-nique, mais il faut alors se le trimballer toute la journée et il n’est pas toujours évident de réfrigérer correctement en voyage. Pour notre part, nous nous sommes arrêtés au seul endroit ouvert que nous avons trouvé aux alentours de midi.

 

Resto de la plage

Visiter l'île d'Orléans à vélo: pause déjeuner

Le resto de la plage, c’est un peu l’endroit où tout le monde s’arrête, et par conséquent, il ne faut pas s’attendre à des miracles. On y trouve de tout : pizzas, frites, poutines, quelques plats classiques … ça ne casse pas des briques, mais ça reste malgré tout correct. On peut y déguster les bières de la microbrasserie de l’île, mais il vaut mieux les déguster directement à la brasserie elle-même.

 

Le Mitan microbrasserie

Visiter l'île d'Orléans à vélo: pause bière !

C’est la microbrasserie de l’île, et les bières sont véritablement excellentes. Par contre, il parait que la nourriture est assez exécrable … bref, contentez-vous de déguster une bonne pinte sur leur sympathique terrasse !

 

Conclusion

Nous avons adoré visiter l’île d’Orléans à vélo. Bien que le début du trajet ne nous a absolument pas plu en raison du trafic et de la route pas très folichonne, une fois arrivé aux alentours de Saint-Laurent, ça devient vraiment agréable et très joli. On prend beaucoup de plaisir à traverser les charmants petits villages et leurs maisons typiquement canadiennes ainsi que les vastes étendues agricoles tout le long du parcours. Les pauses dans les vignobles semblent être la récompense au bout de chaque tronçon, ce qui rend l’expérience encore plus amusante. Un must si vous restez quelques jours à Québec !

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here