Nous avons beau nous rendre plusieurs fois par semaine au restaurant et cuisiner régulièrement des plats d’exception, nous n’avons au final que peu d’occasion de vivre des expériences gastronomiques telles que celle que nous avons eu la chance d’expérimenter au restaurant Aux petits oignons à Jodoigne, qui propose une cuisine créative française de saison exceptionnelle servie dans un cadre cosy et décontracté.

Des étoiles dans l’assiette

 

 

Situé à Jodoigne, le restaurant, tenu par Stéphane et Lætitia Lefebvre, a été récompensé d’une étoile Michelin fin 2014. Et pour cause: la carte est renouvelée constamment, et chaque plat fait preuve d’une véritable recherche, comme vous allez pouvoir vous en rendre compte un peu plus loin.

Dès que l’on passe la porte du restaurant, on se sent à l’aise: le cadre est à la fois sobre et chaleureux, jouant sur le brun et l’orange, et le service est décontracté. Après nous être installés, nous prenons un apéritif, et vu le prix incroyable du menu gourmand (58€ pour 5 services, et 32€ pour l’accord vin!), nous n’hésitons pas une seconde et optons pour ce dernier.

 

Mises en bouche

 

mises en bouche
ces petits amuse-gueules ont bien amusé la mienne …

 

L’excitation. Comme c’est toujours le cas dans les restaurants étoilés qui servent de la cuisine française, nous avons droit à quelques mises en bouche pour accompagner notre apéritif. D’emblée de jeu, le restaurant frappe fort: nous n’avons pas droit à une ni deux ni trois mais quatre mises en bouche, chacune dans un registre différent tout en gardant le côté léger destiné à ouvrir l’appétit. Gelée de tomates à l’émulsion d’Isigny, tarte à l’anguille, oeuf fumé au poireau et petite salade de jambon à la mousse de fromage … chaque mise en bouche était parfaitement réalisée, et a définitivement éveillé notre curiosité.

 

Boeuf Holstein / champignon blanc / foie gras d’oie / citron confit / tuile de pain

 

DSC05644

 

La promesse. La première entrée était excellente, et donnait le ton du reste du repas: un travail assez incroyable sur les textures et les détails, comme ces petites boules de citron qui apportaient un réel peps à l’ensemble sans prendre le dessus, ou les petites mousses de champignons, légères et pleines de saveur. Le seul bémol de l’assiette était la fregola, non pas celle que vous voyez grillée sur le boeuf (parfaite pour apporter un peu de croquant), mais celle disposée entre les mousses qui, à mon sens, n’avait pas sa place ici … mais vraiment, je pinaille; c’était délicieux et gourmand.

 

Aile de raie / céléri rave / parmesan / madère / persil

 

DSC05647

 

La claque. Alors ça, les amis, c’était splendide… malgré l’intitulé un peu réducteur (par exemple, « parmesan » était en réalité des cromesquis de parmesan parfaitement réalisé), cette entrée avait de quoi surprendre. Allier l’aile de raie et le madère, il fallait oser, et le pari est réussi. Gourmand et magnifiquement réalisé.

 

Agneau / cumin / poivron rouge / ail doux / fregola

 

DSC05648

 

Le classique. Le plat principal, l’agneau, était parfaitement réalisé. Pour ma part, j’ai trouvé ça délicieux et généreux, et très technique. Même si on est sur du plus classique, l’assemblage était parfait et, encore une fois, harmonieusement réalisé. Un excellent plat. (p.s. : la fregola était servie dans une petite tasse, que vous ne voyez pas sur la photo; contrairement à la première entrée, elle avait tout à fait sa place ici, et accompagnait parfaitement l’agneau).

 

Camembert au calvados / pomme rôtie / romarin / cidre

 

DSC05655

 

La surprise. Le fromage est rarement travaillé dans les restaurants, et j’attendais donc avec impatience ce plat; je n’ai pas été déçu ! L’alliance du camembert avec la pomme et le romarin était juste sublime, une très très belle surprise.

 

Chocolat blanc / griotte / verveine / pistache

 

DSC05661

 

La finesse. Autant vous le dire tout de suite, je ne suis pas le plus grand fan de dessert au monde, et donc je suis souvent assez critique (oui, c’est un peu paradoxal), mais celui-ci, il m’a bien plu, surtout par son côté léger, parfait pour terminer le repas. Il ne manquait qu’un petit je ne sais quoi pour le propulser dans les étoiles.

 

Conclusion

Bref, vous l’aurez encore compris, nous sommes complètement tombés sous le charme du restaurant Aux Petits Oignons. La qualité de la cuisine, la créativité, le soucis du détail, le service souriant, discret et attentionné (et généreux avec le vin … :-)) … tout était parfait. Ajoutez à ça une addition ridicule, et vous retrouvez un restaurant qui se propulse allégrement dans la liste de nos restaurants coup de cœur. Un grand établissement , à visiter d’urgence avant qu’il n’obtienne une deuxième étoile !

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here