Et voilà les amis, le dernier épisode de nos aventures autour du monde est enfin là ! Pour notre semaine brésilienne, nous avons mis de côté les visites pour nous consacrer au repos et à la découverte des saveurs brésiliennes. C’est parti pour un dernier tour.

Ilhabela, l’île magnifique

375px-SaoPaulo_Municip_Ilhabela.svg

Notre première étape au Brésil a lieu à Ilhabela, signifiant « île magnifique » en portugais. Cette petite île au sud de l’état de Sao Paulo est peuplée de 32 000 habitants à peine, et n’est accessible qu’en bateau. Pour s’y rendre, il faut prendre une barque depuis la ville de Sao Sebastiao, que nous avons rejoint en bus depuis Sao Paulo avec la compagnie Litoranea (4h30 de trajet). La barque prend environ 15 min, et est gratuite.

Fraldinha

Notre première spécialité culinaire brésilienne est un plat … de viande ! Plutôt spécialisé dans les poissons et fruits de mer, le Brésil dispose malgré tout de quelques plats à base de viande, notamment la fraldinha, composée de bavette grillée, et accompagnée de farofa (farine de manioc) et de vinaigrette. Nous aurions préféré un plat de poisson, mais le jour où nous sommes arrivés, presque tous les restaurants étaient fermés, ce qui explique notre choix. Au final, nous avons été très satisfaits de ce choix: à première vue, la viande semble trop cuite, mais en réalité elle est grillée et épicée, et est très bonne. Le farofa est délicieux, le reste plus quelconque; le tout est un peu trop salé, mais reste malgré tout très bon.

 

Peixe a la brasiliera

La spécialité suivante est un poisson, préparé à la brésilienne, qui ressemble un peu à une préparation provençale et servie avec de la purée de manioc. Le poisson est délicieux, et la purée, une fois que l’on a dépassé l’aspect gluant / gélatineux, se révèle être un très bon accompagnement.

 

Pao de quejo

Autre spécialité du Brésil, cette fois-ci dans la catégorie snack, le pao de quejo (pain de fromage) est omniprésent. On en trouve sous différents formats, et celui que nous avons goûté était de type géant. C’est très basique, mais c’est efficace.

 

Et sinon, en vrac, nous avons également testé la pizza locale, avec une particularité que nous avions déjà goûté lorsque nous avions accueillis un couple de brésilien, à savoir rajouter des chips en forme de frites par dessus (bizarre, mais ça passe plutôt bien), mais surtout, nous nous sommes régalés avec les nombreux fruits exotiques, de la mangue à la papaye en passant par la goyave … délicieux !

 

Paraty

375px-RiodeJaneiro_Municip_Parati.svg

Notre dernière destination de ce tour du monde a eu lieu à Paraty, petite ville coloniale qui a su garder son charme d’antan, et située à l’extrême-ouest de l’état de Rio. Pour nous y rendre, nous avons pris un bus de la compagnie Util, qui fait la jonction Sao Sebastio – Paraty en 3h. La ville est réputée pour son calme, sa jungle luxuriante, ainsi que ses innombrables plages de sable blanc; un petit coin de paradis pour terminer en beauté.

La ville est effectivement bourrée de charme, et nous avons beaucoup aimé. Je vous laisse juger avec ces quelques photos.

 

Casa do fogo: camarao flambado & moqueca

Le restaurant casa do fogo est un petit restaurant situé dans le centre historique de la ville, spécialisé dans les cuissons flambées à la cachaça (l’alcool clé utilisé dans les caïpirinhas). Nous avons tellement apprécié l’endroit que nous y sommes allés deux fois, ce qui n’est pas dans nos habitudes ! Il faut dire que tout y est excellent: les poissons et fruits de mer bien frais, le service irréprochable et amical, l’addition toute légère … un must à Paraty.

Lors notre première visite, nous avons testé les crevettes flambées, servies avec une sauce aux fruits exotiques, ainsi qu’une salade de fruits et légumes flambés, avec notamment le star fruit, la carambole; tout simplement le meilleur plat de légumes que nous ayons mangé depuis le début de cette aventure !

La deuxième fois, notre choix s’est porté sur la fameuse moqueca, une sorte de bouillabaisse à la brésilienne, ici réalisée avec le poisson blanc local. Pour résumer le plat: fondant et délicieux. Une excellente adresse à Paraty.

 

Chafariz : Picanha

En souvenir d’un restaurant brésilien de Lisbonne, je tenais absolument à goûter une nouvelle fois aux picanhas, la culotte de boeuf servie comme un magret de canard, avec le gras grillé juste comme il faut. Nous nous sommes donc installés au restaurant Chafariz, réputé pour servir des plats de qualité à des prix plus que raisonnables. Bien que la viande n’était pas aussi fondante que dans mes souvenirs, elle restait excellente, ainsi que les – nombreux – accompagnements. Il faut bien vous rendre compte qu’il s’agit d’un plat pour une personne … heureusement que notre méfiance était activée, et que nous n’avions pas commandé chacun un plat !

 

Margarida Café: caïpirinhas !

Situé dans le centre historique, ce restaurant sert une très bonne cuisine brésilienne, ainsi que les meilleures caïpirinhas que nous ayons goûté au Brésil, tout simplement. A consommer avec modération, bien sûr 🙂

 

Açai

Impossible de parler de la cuisine du Brésil sans parler de l’açai, le fruit omniprésent dans tout le pays. Ça ressemble au raisin, mais avec un goût très particulier, et c’est généralement servi sous forme de milkshake. Personnellement, on adore !

 

 

Voilà, c’est tout pour notre tour du monde ! Rassurez-vous, cela ne veut pas dire que c’est la fin du blog, au contraire. Je vous donne rendez-vous très bientôt pour les premières recettes, inspirées par les découvertes culinaires du monde entier 🙂 May the fork be with you !

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here