À l’occasion de la nomination de Waimes en tant que destination EDEN (European Destination of Excellence), nous avons été invité à découvrir, le temps d’un WE, la commune gagnante située la plus à l’est de la Belgique. Outre le fameux signal de Botrange, le point culminant de notre plat pays (694m, attention au vertige !), situé sur son territoire, la région gagne à être connue pour sa gastronomie locale et ses nombreuses activités. Suivez le guide !

Waimes, made in Ostbelgien

Waimes est une commune située dans les cantons de l’Est, la partie germanophone de la Belgique, non loin de Spa. Elle est essentiellement connue pour le signal de Botrange, le point culminant de la Belgique, ainsi que pour ses nombreuses randonnées dans les Hautes Fagnes.

La commune s’est développée autour de la gastronomie, notamment via le label Made in Ostbelgien qui fait la promotion d’une qualité régionale et durable au travers des produits régionaux réalisés par les artisans de l’Est. C’est ici que l’on trouve le restaurant La menuiserie, tenu par Thomas Troupin et Marie-Charlotte Portois, récompensé d’une étoile en 2014 et partie intégrante du mouvement Génération W qui fait la part belle aux produits du terroir wallon.

 

Que faire à Waimes?

La région est essentiellement connue des cyclistes pour le RAVeL, le réseau des voies lentes de Belgique, ainsi que par les randonneurs venus se promener dans les Hautes Fagnes. De par son altitude, la commune abrite l’une des rares pistes de ski alpin de Belgique, à Ovifat, et de ski de fond, à Botrange. On y trouve également des activités nautiques sur le lac de Robertville.

 

Les Hautes Fagnes

P1030299-Edit

Les Hautes Fagnes sont de vastes étendues de tourbières, de landes et de forêts qui tirent leur origine du terme fagne, qui signifie en wallon terrain marécageux. Il est possible de s’y promener en suivant les itinéraires balisés et aménagés par endroits à l’aide de caillebotis qui font leur charme si particulier. On peut également y apercevoir de nombreuses sources d’eau ferrugineuse à la couleur rouge. En saison, on peut également rencontrer des sangliers, marcassins, cerfs, daims … C’est un endroit incontournable pour les adeptes de la marche en milieu naturel.

 

Le lac de Robertville

Le lac de Robertville est officiellement reconnu comme lieu de baignade autorisé. On y trouve un plongeoir, un tremplin aquatique, ainsi que des kayaks et des pédalos. Depuis peu, on peut également faire un BBQ au milieu de lac sur un bateau électrique spécialement aménagé (voir plus bas).

 

Château de Reinhardstein

P1030353

Ce château fort du XIVème siècle fut racheté (du moins, ce qu’il en restait) en 1965 et reconstruit selon les gravures anciennes à l’initiative de Jean Overloop. Ouvert depuis 1970 au public, il est désormais le théâtre d’activités régulières (balades nocturnes, fêtes médiévales, expositions …). Il est possible de faire une petite randonnée à partir du barrage pour pouvoir l’admirer de loin.

 

Où manger à Waimes?

La truite d’Ondeval

P1030251

Nous avons eu l’occasion de visiter l’endroit où l’on produit la fameuse truite d’Ondeval, trésor culinaire local qui a la part belle dans les restaurants de la région (La Menuiserie*, l’hôtel des Bains & Wellness, pour ne citer qu’eux). Sur place, nous avons eu droit à des explications complètes sur le processus de production.

Les truites, achetées à l’âge adulte dans un élevage français, sont affinées sur place dans des bassins de pisciculture alimentés par l’eau de source locale durant environ 3 semaines. Concrètement, l’affinage consiste à imposer une sorte de régime aux truites afin qu’elles deviennent moins grasses tout en conservant leur poids.

Une fois les truites affinées, elles sont pêchées, tuées par électrocution puis nettoyées. Elles sont ensuite mises dans un bain de saumure pendant quelques heures, afin de raffermir la chair et allonger le temps de conservation, puis elles sont envoyées au fumoir, disposées sur un rack. Le fumage est effectué à partir de bois de hêtre, ce qui leur confère leur goût particulier. Les truites fumées sont alors mises au repos pendant une journée, puis les filets sont levés.

C’est un processus long et fastidieux, mais les résultats sont là: le produit phare, la truite fumée, est tout simplement délicieux. On en trouve majoritairement sur place, mais il faut savoir qu’il est possible d’en trouver en dehors de la région (chez Färm, par exemple). Une chose est sûre, c’est un produit qui nous a entièrement convaincu et qui a sa place dans notre cuisine 🙂

http://www.latruitedondenval.be

La fine glace

P1030266

Nous avons poursuivi notre parcours gastronomique chez La fine glace, artisan glacier installé à Waimes même, fruit né de la reconversion professionnelle des propriétaires . Nous avons eu droit à des explications complètes sur leur processus de fabrication entièrement artisanal, puis à une dégustation de la gamme présente ce jour-là. Toutes les glaces étaient délicieuses; le moins que l’on puisse dire, c’est que leur reconversion en artisans glaciers est un franc succès !

https://www.facebook.com/La-Fine-Glace-1565160747131252/

 

Chez Gerty

P1030275

Cette brasserie est axée vers les produits du terroir. Cadre au top, belle carte variée, et le grenadin de veau et le confit de canard (en suggestion) que nous avons pris étaient tout simplement excellents. Mention spéciale sur la sélection de bières locales assez fournie.

http://www.cyrano.be/fr/brasserie.php

 

Grill island

P1030343-Edit

Ce nouveau concept de barbecue flottant commence à se répandre un peu partout en Europe (et dans le monde: on en trouve même en Guadeloupe !). Il s’agit d’un bateau électrique de forme ronde dans lequel un BBQ (au charbon) est placé au centre de la table, et qui permet jusqu’à 8 personnes de s’adonner aux joies du grill au milieu du lac de Robertville.

Plusieurs formules sont proposées (classique, premium et deluxe), adaptées selon la faim et les envies des convives. Notre formule classique (27,5€) comprenait environ 450g de viande par personne (saucisses, brochettes de poulet, brochettes de mini-boulettes, spirlings), des pommes de terre, une salade de crudités, une salade de pâtes, une baguette et 3 boissons par personne (soft et/ou bière); autant dire que c’est déjà largement suffisant pour les appétits normaux. Il faut compter 40€/h pour la location du bateau, et 15€ de nettoyage du grill; il vaut donc mieux être le plus nombreux possible pour rentabiliser au maximum.

Concrètement, ce concept est vraiment excellent. En tant que capitaine du bateau, je me suis bien amusé à nous balader sur le lac pendant que les autres s’affairaient à préparer à manger; une expérience super fun !

En bonus, les sauces proposées sont les sauces Ketjep (qui a dit Dallas?), et un baffle bluetooth est fourni pour pouvoir se détendre en musique … ou faire la fête, selon les envies 🙂 Aucun doute que ce concept a de beaux jours devant lui !

http://www.grill-island.com

 

Hôtel des Bains & Wellness

Le restaurant de l’hôtel 4 étoiles situé aux abords du lac de Robertville est désormais commandé par Samuel Blanc, l’ancien chef étoilé du Selys qui avait obtenu son macaron aux commandes de l’Hostellerie Lafarque à Pépinster en 2003 et qui l’a conservé durant presque 10 ans.

Pour cette visite, nous avons eu droit à un menu entièrement basé sur les produits du terroir: truite d’Ondeval fraîche & fumée et déclinaison de betteraves en entrée, filet mignon de porc PQA (porc qualité Ardennes), mousseline de panais, carvi et carottes en plat et le Blanc-Bec de Waimes, la maquée d’une des deux fromageries locales, le Valèt, travaillée en dessert avec une glace aux cerises, des amandes et des fleurs de sureaux, en dessert.

Au niveau culinaire, tout d’abord, c’est du lourd. Le travail accompli sur la truite et les betteraves était superbe, la cuisson du porc maîtrisée à la perfection, les accompagnements judicieux et les assaisonnements justes: une avalanche de goût du début à la fin. N’étant pas de grands amateurs de maquée, nous avions des réticences par rapport au dessert: il n’en fut rien. Un (presque) sans faute – il manquait un petit truc au dessert pour le mettre au même niveau que le reste du repas. Les vins suggérés, un sancerre pour la truite et un bourgueil pour le plat, étaient justes parfaits. Si je ferme les yeux, je peux encore goûter le fruit intense de ce magnifique bourgueil …

Au niveau du cadre, la vue sur le lac de Robertville est imprenable; l’intérieur, avec ses tons orange et bruns, est moderne et chaleureux. Quant au service, il est attentionné et souriant: le patron, Jean-Pierre, veille au grain, et personne ne manque jamais de rien.

Bref, vous l’aurez compris, on a ici affaire à un grand restaurant, digne d’un étoilé. La partie hôtel n’est pas en reste, avec de superbes chambres avec vue sur le lac et un spa on ne peut plus salutaire après une journée d’activités, sans oublier l’excellent petit déjeuner. Au top !

http://www.hoteldesbains.be

 

En résumé

Les +

  • La gastronomie locale
  • La truite !
  • La nature omniprésente
  • La particularité des Fagnes
  • Les randonnées
  • Les nombreuses activités de la commune
  • Les très nombreux événements organisés régulièrement
  • Le grill island, une expérience unique …

Les –

  • … mais pas à la portée de toutes les bourses
  • Le château ne nous a pas fait forte impression … cependant, nous n’avons pas eu l’occasion de le visiter, donc propos à mitiger en conséquence 🙂

 

En conclusion, nous avons adoré ce WE passé dans les cantons de l’Est. Waimes est une très belle découverte qui nous a donné envie de revenir explorer plus en profondeur la région et ses sentiers de grande randonnée. Idéal le temps d’un WE !

 

 

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here