A l’occasion du salon des blogueurs voyage, nous avons mis le cap sur la Bretagne, plus précisément à Saint-Malo, charmante petite ville portuaire située sur la côte d’émeraude et réputée pour sa ville fortifiée ainsi que ses grandes marées. Alors, la visite valait-elle un coup de cidre ?

La cité corsaire: sur les traces de Surcouf

vue de la plage de l'éventail à marée basse
vue de la plage de l’éventail à marée basse

Saint-Malo est la principale ville portuaire de la côte nord de la Bretagne. Bien que son tourisme soit bien développé, ce n’est pas une ville très peuplée (environ 46 000 Malouins et Malouines). Elle tire son surnom du fait qu’elle fût autrefois la plus grande cité corsaire des 16ème et 17ème siècle, grâce entre autre aux légendaires Surcouf et Duguay-Trouin. Aujourd’hui, elle vit essentiellement du tourisme et des activités portuaires.

La cité corsaire est également connue pour être le théâtre de marées parmi les plus importantes d’Europe, avec un marnage (différence entre marée basse et marée haute) pouvant atteindre 14 mètres. Il convient donc d’être prudent lorsque l’on s’aventure en bord de mer !

Spécialités locales

le fameux Kouign Amann
le fameux Kouign Amann

Qui dit Bretagne, dit beurre, galettes, crêpes, cidre, … Saint-Malo ne déroge pas à la règle et propose les classiques de la gastronomie bretonne. On retrouve ainsi le redoutable Kouign Amann, un dessert uniquement réalisé à partir de farine, de beurre et de sucre mais diablement gourmand; les fameuses galettes et crêpes bretonnes, réalisées à partir de farine de sarrasin et préparées à toutes les sauces; ou encore, les gavottes, des crêpes dentelles au chocolat aussi légères que délicieuses.

On trouve également des spécialités purement locales, comme les craquelins de Saint-Malo, les petits pains soufflés traditionnels malouins que l’on déguste généralement à l’apéritif accompagnés d’une brandade de thon, ou encore les huîtres de Cancale, commune située à quelques kilomètres de la ville et qui produit de délicieuses huîtres typiquement bretonnes.

Et enfin, il ne faut pas oublier la magnifique sélection de cidres bretons, tout particulièrement le cidre de Brocéliande, absolument délicieux, ainsi que les surprenantes bières bretonnes qui, foi de belge, valent le détour, tout particulièrement la Terenez que nous avons eu l’occasion de déguster pendant le salon !

 

Visite de la ville

La ville est scindée en deux parties, la partie intra muros, qui comprend la vieille ville fortifiée, et la nouvelle ville, qui comprend les zones portuaires et résidentielles. La plupart des points d’intérêts sont situés dans la vieille ville. Pour notre part, nous avons tout fait à pied, mais le vélo semble être une bonne option par temps sec.

Intra Muros

cité corsaire
La demeure de Corsaire, classé monument historique et lieu privilégié de la soirée de gala du salon des blogueurs voyage, un grand moment !

Le centre historique constitue l’attrait principal de la ville. Riche en patrimoine, il fait bon y flâner, que ce soit pour s’installer à une des nombreuses terrasses ou juste s’imprégner de son héritage passé. C’est une vieille ville complètement atypique, où la sensation de ville fortifiée s’estompe vite avec la chaleur et l’animation de la ville… incontournable et magique !

Les remparts

vue des remparts à marée basse
vue des remparts à marée basse

Les remparts font le tour de la ville fortifiée (intra-muros), et donnent accès à de magnifiques panoramas sur la baie et les petites îles alentours. Le tour complet prend environ 1h, mais il est possible de sortir à n’importe quel moment via un des nombreux escaliers. Par temps de grandes marées, c’est l’endroit idéal pour observer la force des vagues – attention tout de même …

Le Fort National

vue du Fort National depuis les remparts
vue du Fort National depuis les remparts

Le fort servait autrefois de protection à la ville, et est depuis devenu un symbole de Saint-Malo. Il permet d’admirer les remparts d’un côté, la baie de l’autre. Pensez à consulter les horaires d’ouverture, peu régulier en raison des marées.

Saint-Servan: La Tour Solidor / Cité d’Aleth

Saint-Servan
Vue sur l’ancien arsenal depuis la tour Solidor

À quelques kilomètres de la vieille ville, l’ancienne commune de Saint-Servan, aujourd’hui devenue quartier de Saint-Malo, abrite l’ancienne cité romaine d’Aleth, un mémorial 39-45 et la tour Solidor, ancienne tour de guet tour à tour transformée en prison puis en musée. Idéal pour vous reposer et profiter de l’air marin … très paisible.

 

Restaurants

La majeure partie des restaurants est située dans la ville intra-muros. Bretagne oblige, on retrouve majoritairement des crêperies, où l’on peut se délecter de savoureuses galettes accompagnées du fameux cidre breton. Pas toujours facile de s’y retrouver … voici les adresses que nous avons testé.

Sur le pouce / bon marché

Margaux, la crêperie

les galettes de chez Margaux, un véritable régal breton
les galettes de chez Margaux, un véritable régal breton

Si vous ne devez manger qu’une fois des galettes pendant votre séjour, c’est ici qu’il faut aller. Service chaleureux et efficace, sélection très originale de galette (comme la mienne, la fanfan, où chèvre, camembert et raclette sont accompagnées d’une glace au camembert, un véritable régal) et de crêpes. Cidres locaux très bon marché et excellents, bel emplacement, et addition toute douce : un incontournable. Réservation obligatoire : pensez à réserver la veille, le restaurant affiche tous les jours complets.

Baragwin

le baragwin, une autre bonne adresse pour déguster des galettes
le baragwin, une autre bonne adresse pour déguster des galettes

Un peu à l’écart de la grande artère, une adresse très sympathique qui sert également de délicieuses galettes, un peu plus classiques. Formule midi intéressante. Idéal si vous avez oublié de réserver Margaux

Bonnes tables

Le lion d’or

Saint-Malo 5

Située sur la place principale de la ville, c’est LA brasserie de la ville, typique grande brasserie parisienne avec sa grande terrasse, son armée de serveurs ultra-efficaces qui courent dans tous les sens et sa carte 100% made in France. Si vous n’en pouvez plus des galettes ou que vous voulez vous tailler un bout de viande, c’est l’adresse idéale. Je vous recommande chaudement le tartare de la maison, accompagné de frites et sauce maison, véritablement excellent. De préférence, optez pour le service de midi : le soir, le monde est tel que la qualité – malheureusement – en pâti … Sélection de vins très correcte.

Le café de l’ouest

Saint-Malo 19

Située juste à côté du lion d’or, il s’agit de la même brasserie en version poissons & fruits de mer. Formule entrée / plat ou plat / dessert à 25€ assez intéressante. Très belle sélection de vins au verre (Chassagne-Montrachet …). Bonne adresse pour le midi, tout comme son homologue carné.

Luxe

Le Saint-Placide*

Saint-Malo 47

 

Pour les gastronomes, c’est l’adresse incontournable de la ville. Le seul étoilé Michelin de la région propose une cuisine entièrement axée sur les produits de la mer. Formule initiation 40€ (4 services), découverte 70€ (4 services avec homard) ou dégustation 110€ (8 services). Sélection de vins au verre en accord avec le repas possible, carte des vins assez intéressante. Le cadre est moderne et élégant, le service impeccable, attentif et décontracté.

Nous avons opté pour le menu 4 services : homard / turbot / plateau de fromages / fleur en chocolat.

Premières impressions assez mitigées sur le homard, bien réalisé mais pas assez gourmand, pas assez travaillé: on aurait aimé avoir la sauce plus présente et les spaghettis de légumes plus faciles à manger, par exemple.

Impression confirmée sur le turbot, où le produit fait tout le travail : un plat beaucoup trop scolaire, pas assez recherché, pas assez cuisiné. Les asperges sont délicieuses, la sauce au beurre blanc maîtrisée, la betterave chioggia inintéressante : une assiette qui dénote par son manque de travail et de cohérence.

On se consolera avec un excellent plateau de fromages, ainsi qu’un magnifique dessert, une fleur en chocolat composée de pétales de chocolat noir articulés autour d’un fondant de chocolat blanc et de caramel au beurre salé, une réalisation digne des plus grands pâtissiers.

Au final, une cuisine qui repose essentiellement sur la qualité du produit à laquelle on aurait aimé un brin de créativité, des assaisonnements plus maitrisés et une gourmandise plus marquée. Mini-déception pour notre part, donc ; on s’attendait à mieux de la part d’un étoilé dans cette gamme de prix. A vous de voir !

 

Où loger à Saint-Malo ?

Lorsque l’on voit la répartition des 250 blogueurs venus assister au salon aux 4 coins de la ville, on se rend compte que, malgré la petite taille de la ville, ce n’est pas l’offre qui manque. Du petit hôtel de charme au grand palace avec vue sur mer, chacun y trouvera son compte.

Pour notre part, nous avons logé à l’hôtel Aubade***, situé à quelques encablures du Quai Saint-Malo où avait lieu la conférence. Accueil souriant, excellente situation, calme, propreté, prix raisonnables (84€ la chambre double) : rien à redire ! Mention spéciale pour le patron et ses petites blagues, ça met toujours de bonne humeur 🙂

 

En résumé

Les +

  • la vieille ville: son charme, son patrimoine, son animation, même en soirée
  • la beauté des plages et de la côte d’émeraude
  • la gourmandise et la simplicité de la gastronomie bretonne
  • les nombreuses terrasses
  • le calme
  • l’air marin

Les –

  • difficile pour les végétariens (même si ça reste jouable avec les galettes), impossible pour les vegans: beurre à tous les étages …
  • euh … c’est tout en fait !

Vous l’aurez compris, nous avons été totalement séduits par cette charmante petite ville côtière, et reviendrons en Bretagne sans hésitation !

 

 

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here