Dans la série d’articles sur la promotion de l’alimentation durable, je vous invite cette fois à découvrir un magasin que nous aimons tout particulièrement, Färm. Nous avons découvert la coopérative il y a quelques années à l’occasion d’une conférence sur le zéro déchet et depuis, elle fait partie de nos magasins de référence. Si vous ne connaissez pas encore, c’est l’occasion !

Färm: good food, good people

Créée en 2013, la coopérative Färm est née de la volonté de mettre en place un réseau de distribution éthique et durable, loin des géants de l’agro-industrie. On y retrouve donc des produits bio, locaux et éthiques. Elle dénombre aujourd’hui pas moins de 7 magasins.

Färm fonctionne selon un modèle coopératif; à ce titre, n’importe qui peut devenir coopérateur (il n’est toutefois pas nécessaire de l’être pour pouvoir faire ses achats en magasin, l’accès est libre à tous). Un comité participatif se réunit régulièrement pour décider si chaque produit correspond à l’éthique du magasin, et agit en conséquence. Il n’est ainsi pas rare qu’un produit soit retiré de la vente suite au rachat du producteur par une grosse entreprise, et ce, même s’il rencontre un grand succès !

En pratique

Färm Fernand Coq à Ixelles

Au niveau de l’assortiment, on retrouve une majorité de produits locaux (50% au moins) et de saison. Outre les fruits et légumes, on retrouve également le champignon de Bruxelles, un large assortiment de fromages belges, des bières de microbrasseries, du chocolat bean to bar et même … du vin belge !

Färm travaille également avec les producteurs locaux, comme par exemple Chambelland, excellente boulangerie sans gluten bruxelloise que nous apprécions énormément, Agribio, qui produit le pain traditionnel, ou encore les ateliers Färm.cook qui cuisine des lunchs à emporter servis dans un bocal réutilisable.

Les produits qui ne viennent pas de Belgique proviennent au plus loin d’Europe, un choix qui peut laisser perplexe en termes d’efficacité carbone mais qui se justifie par le fait qu’un assortiment trop limité pousse les clients à aller chercher leurs bananes dans une enseigne de la grande distribution … et soyons réalistes, personne ne prend plus le temps de faire plusieurs magasins pour faire ses courses, donc à fortiori c’est plutôt malin de leur part.

Le vrac a une place prépondérante, qu’il s’agisse des fruits, légumes, légumineuses, céréales … et par conséquent, le zéro déchet, favorisant les clients à amener leurs propres contenants.

Notre avis

Malgré son succès grandissant, la coopérative Färm a su garder la direction qu’elle s’était imposée au départ, privilégiant l’éthique au profit. C’est une vision du supermarché de demain, plus local, plus éthique, plus durable et participatif. Même si tout n’est pas parfait en termes d’émissions carbone, on ne peut qu’applaudir ces pionniers de l’alimentation durable et les encourager à supplanter les géants de l’agro-alimentaire en perte de vitesse devant cette vague positive alimentaire. Bravo !

Färm.fernandcocq
chaussée d’Ixelles, 136
1050 Ixelles

https://www.farm.coop/

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here